vendredi 4 juillet 2014



LE PARC NATIONAL DE MPEM ET DJIM NOTRE PARC, VOTRE PARC, A BESOIN DE VOUS :
( Par ONDOUA CYRILLE Ecogarde, Spécialiste de la faune)
Le Cameroun a pris un engagement au niveau international de classer jusqu’à 30 % de son territoire en aires protégées. Ces aires de conservation qui appartiennent ainsi à différentes catégories telles que définies par l’UICN ne sont pas toujours gérées efficacement, compte tenu du manque de certains outils indispensables pour cette gestion. Votre aire protégée, le Parc National de Mpem et Djim  a besoin de votre contribution aussi modeste sera t-elle pour une conservation efficiente de ses potentialités.
La situation stratégique de ce parc (environ 200 km au Nord de Yaoundé) fait de lui la destination écotouristique la plus proche de l’aéroport de Nsimalen en dehors du parc de la Mefou et offre à ses visiteurs une occasion de contempler :
-une faune riche et diversifiée (Eléphants, Chimpanzés, Bongo, Buffle, Hippopotames …),   
-une végétation aux écosystèmes diversifiés avec des îlots floristiques, véritables lieux d’exercice en botanique, zoo botanique et même ethno botanique.
   Le personnel du parc est très dévoué (22% sont des spécialistes de la faune et des aires protégées) et compte juste sur vous pour combler certains manques qui entravent encore la bonne exécution de leurs tâches quotidiennes, à savoir :
Le matériel roulant (motos)
Le matériel de navigation (GPS, Boussole, Télémètre, Topofil, jumelles…)
Le matériel de bivouac (Sacs de couchage, Tentes…) et même les sacs pour terrain.
  Le parc national de mpem et djim notre parc, votre parc a bien un décret de création avec des objectifs bien spécifiés. Cependant, il souffre de trois principaux et véritables mots tels :
L’absence d’un plan d’aménagement,
 L’absence du matériel suscité,
 Le manque de partenaires extérieurs.
Votre parc et son personnel sont à votre écoute pour une gestion efficace et durable de ses ressources.
contactez:

http://mpemandjimnp.blogspot.com/. mbohlion21@yahoo.fr








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire